Posted by: On 22 décembre, 2017 Category: Actualités Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Petits conseils pour préserver son système d’hydratation du gel.

© crédit photos : Trails du Sancy/ Cyril Crespeau

Vous l’avez surement remarqué, depuis maintenant plusieurs semaines le froid et le gel se sont installés chez nous. Malgré ces conditions climatiques, vous comme moi, continuons de nous entrainer et pratiquer nos activités outdoor. Lorsque nous nous préparons, nous pensons à tout pour nous protéger du froid : seconde couche, collant long, bonnet … et j’en passe. Et pourtant, nous avons tendance à négliger nos systèmes d’hydratation par croyance d’inutilité. Or, l’hydratation par temps froid est tout aussi importante que par temps chaud. Je vous invite à consulter ou reconsulter l’article « Comment préparer ses échéances sportives en hiver ».

On ne vous apprend rien mais lorsqu’il fait froid, l’eau gel. Malgré le système de portage que vous utilisez : sac d’hydratation, ceinture, ou autre, cette protection n’est pas suffisante pour protéger notre poche à eau, bidon, ou flask.

Pas de panique, nous allons vous donner toutes nos petites astuces pour vous aider à cette problématique de préservation de son système d’Hydratation par temps froid.

 25392708 - the abstract background of ice structure

Commençons déjà par comprendre les facteurs de risque. Lorsque les températures frôlent le négatif, les zones en contact direct avec l’environnement extérieur sont facilement assujetties au risque de gel et ce risque augmente lorsque vous êtes en déplacement. Les principales zones de risque sont vos valves de poche à eau et flask, bouchon de bidon, mais également votre tuyau de poche à eau sortant du sac.

Regardons dans un premier temps le système de poche à eau :

sans_titre-3_4

Quand le gel commence à s’installer dans votre système de poche à eau, le premier point sur lequel il va s’attaquer est votre valve. Cette zone est dans la plupart du temps le lieu d’entrée et si vous ne réagissez pas rapidement, alors il continuera par s’entendre et coloniser votre tuyau, rendant toute aspiration impossible. Le tube est un endroit tout aussi critique, l’eau y étant « stable », le gel a alors plus de facilité à se cristalliser et sa prolifération n’en sera que plus rapide. Pour la poche à eau en elle-même, elle bénéficie d’une petite protection apportée par le sac et la chaleur corporelle mais en cas de grand froid, elle pourra également se figer.

Nos petits conseils :

-          Afin de protéger l’ensemble du dispositif, une solution simple est de venir recouvrir son tube d’un revêtement néoprène (de préférence) afin de l’isoler de l’environnement et de venir enfermer sa poche à eau  dans une pochette isotherme, multicouche. A noter que cette solution peut également être utilisée pour protéger votre système d’un environnement chaud pour préserver le plus possible son eau d’une élévation de la température. Chez Oxsitis, nous disposons de ce type de protection, notre protection isotherme, se compose de deux éléments, une pochette multicouche pour la protection de votre poche à eau, mais également une protection néoprène pour votre tube. Comme j’ai pu vous l’expliquer, la principale zone à risque pour la prolifération du gel, est la pipette. C’est pourquoi vous retrouverez avec notre protection isotherme, un capuchon de protection pour pipette au bout de votre protection néoprène. Il vous suffira, une fois la protection de tube installée, de venir recouvrir en toute simplicité votre valve.

-          Pour ralentir la baisse de température de votre eau, qui conduira à la cristallisation de celle-ci, nous vous conseillons de remplir votre poche d’eau tiède. Cette solution vous permettra, sur de petites sorties de limiter le risque de gel de votre système. Attention cette solution ne sera que provisoire.

-          Boire fréquemment. En rapprochant vos phases hydratation, vous viendrez mettre en mouvement l’eau présente dans le tube et donc limiter le développement du gel.

-          Expulsez l’eau de votre tube d’hydratation ! En soufflant par votre valve dans votre poche à eau, après chaque prise, vous viderez l’eau présente dans le tube et la valve, limitant l’obturation de ceux-ci.

-          Protégez votre valve du froid en  la cachant dans une poche ou contre votre corps.

-          Mettez votre sac d’hydratation sous votre veste.

-           Mettre un vêtement dans le sac pour protéger la poche à eau.

Abordons maintenant les bidons et flasks pour l’hydratation :


Même si le risque de gel dans les flasks et bidons est moins important, il est tout de même présent. Tout comme la poche à eau, la partie à risque, la plus soumise au gel reste la valve.

Nos petits conseils :

-          Buvez fréquemment. En rapprochant vos  prises d’eau, vous réchaufferez la sortie d’eau  qui limitera la congélation de votre flask ou votre bidon.

-          Remplissez votre réservoir d’eau tiède, voir chaude mais attention de ne pas vous brûler en buvant.

-          Protéger votre ceinture ou votre sac sous votre veste pour les maintenir au chaud.

A.Rey – R&D Bagagerie

Laisser un commentaire

  • Boutique en ligne

      Cliquez sur le produit de votre choix

  • Oxsitis, devenez Fan!

        • Archives

          Blog Conseils Sancy

          Comment bien s’alimenter pour préparer sa course ?

          A quelques jours du départ du Trail Hivernal Oxsitis Sancy Mont-Dore, ce n'est pas le moment de tout gâcher...

          Blog

          Plutôt sac ou ceinture d’hydratation pour le trail Hivernal Oxsitis Sancy Mont-Dore ?

          A l’heure des préparatifs pour votre Trail Hivernal Oxsitis Sancy Mont-Dore, vous devez vous poser la question de quel système...

          © crédit photos : Trails du Sancy/ Cyril Crespeau

          Petits conseils pour préserver son système d’hydratation du gel.

          Retrouvez toutes nos petites astuces pour protéger votre système d'hydratation du gel lors de vos sorties Trail/Running....

          Capture d’écran 2017-12-21 à 16.11.31

          PARTAGEZ DE NOUVELLES EXPERIENCES TRAIL

          Week-end d'entrainement Spécifique Trail (tout niveau). Vous serez hébergés dans des lieux insolites offrant séances de relaxation et bien-être. Oxsitis...