Posted by: On 11 juillet, 2017 Category: Actualités Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Franck Gély nous raconte sa MB RACE

images

La MB RACE revendique le titre officiel de « course VTT la plus dure du monde » et faisait partie cette année du calendrier de la Coupe du Monde Marathon organisée par l’UCI le 1er juillet 2017.

 

A cette occasion, Oxsitis a soutenu un coureur régional, Franck GELY, dans cet immense défi : 140 km et 7000m D+ au pied du Mont Blanc.

 A 42 ans, Franck GELY (licencié du Club XC63 et membre fondateur de l’association XTTR63) à la recherche de nouveaux challenges s’est lancé un véritable défi : devenir Finisher de la MB RACE.

 « Dans les années 90, j’avais réussi quelques belles performances, 6ème de Coupe de France UFOLEP VTT Cross Country, vice-champion d’Auvergne espoir FFC, mais depuis quelques années, ma vie familiale et professionnelle m’avait offert d’autres priorités et ma pratique du VTT se limitait à du loisir et à quelques courses régionales ».

Dès le début de ce projet, Franck est parti d’un principe très simple : « Ce challenge était pour moi l’occasion de « me remettre en question » en remettant en cause toutes mes années de pratique du vélo : position sur le vélo, fréquence et geste de pédalage, cycle d’entrainement, préparation mentale, hygiène de vie, alimentation et hydratation, récupération. Le livre de Bernard HINAULT (le vélo : pratique, technique, conseils) a été un véritable déclic pour moi. »

 Cette aventure a été pour Franck l’occasion de belles rencontres avec des personnes enthousiastes devant une telle volonté pour atteindre cet objectif.

 « Dès le tout début et tout au long de ce projet, j’ai eu la chance de croiser des gens exceptionnels qui ont cru en moi et m’ont fait partager leurs expériences et leurs savoir-faire dans leurs domaines respectifs »

 Ainsi, Franck s’est lancé pendant 11 semaines sur une préparation spécifique en cumulant des semaines de 10 à 20h de pratiques sportives avec un total de 3500 km et 45000m D+.

 « Très vite, je me suis aperçu que le volet alimentation – hydratation prendrait une place importante dans la réussite de ce projet. J’avais besoin de solutions clefs en main et faciles d’utilisation. Par l’intermédiaire d’un ami, j’ai pu entrer en contact avec la société Oxsitis® qui a été séduite par ce projet»

 « L’effort du vététiste et du coureur à pied et encore plus du traileur sont assez proches », explique Julien RAOUX, responsable du département nutrition chez Oxsitis®. « L’effort pour lequel se préparait Franck sur une durée de 12 à 16h est comparable à celui des Ultra Trailers. »

Franck Gély fait confiance à Oxsitis

Franck Gély fait confiance à Oxsitis

 Avant de commencer à travailler ensemble, Franck avait pu tester les différents produits de la gamme avec la Box Trail.

 « La Cream Sport a été pour moi une vraie découverte, un plaisir au petit déjeuner quand tu as peu de temps. Sa vitesse d’assimilation répondait parfaitement à mes contraintes horaires avec des entraînements souvent tôt avant d’aller travailler. Les pâtes de fruits Boost’Heure® et Energiz’Heure® m’ont fait oublier les gels classiques qui ne me satisfaisaient pas du tout en termes de goût, de texture et d’efficacité d’assimilation ».

 « Le programme d’entrainement de Franck était comparable à celui d’athlètes professionnels que nous suivons régulièrement. Nous avons mis en place une solution qui lui permettait de répondre aux exigences des séances mais surtout à les enchaîner dans de bonnes conditions avec les boissons de récupération » précise Julien.

 « Nous avons pu également lui faire profiter en avant-première de nos barres énergétiques Energiz’heure® et Snack Heure® ainsi que des fines tranches de bœuf séché sur lesquelles nous travaillons afin de diversifier les goûts et les textures ce qui est très important sur des efforts aussi longs. »

 Au bout de ces 11 semaines de préparation intenses, arrivait ce fameux samedi 1er Juillet, date de la MB RACE.

 Une grande partie de ces semaines avait vu des chaleurs caniculaires accompagner Franck durant ses entraînements. Mais pour ce qui allait être le plus gros défi sportif de sa vie, ce sont la pluie et le froid qui allaient l’accompagner sur les sentiers alpins.

 A 6h du matin, s’élançait le peloton vers l’une des éditions les plus dures de son histoire selon les organisateurs.

 « Au début de ce projet, mon objectif était de finir. Mais au fur et à mesure que les semaines avançaient, tout se mettait en place : j’étais beaucoup plus efficace sur le vélo, j’étais capable d’enchaîner des parcours de plus en plus difficiles, au final je n’avais jamais atteint cet état de forme. L’objectif maintenant était bien sûr de devenir Finisher mais aussi de réaliser une vraie performance en allant au bout de mes possibilités le jour J, sans se précipiter et prendre des risques… ».

 Le principe de la MB RACE est assez simple, 140 km à parcourir avec deux barrières horaires aux kilomètres 70 et 100.

 Fautes de performances sur les dernières années, Franck ne pouvait accéder qu’au dernier SAS « ma grande crainte était de me retrouver bloqué dans le peloton dès les premières difficultés.  Je suis entré en contact quelques jours avant la course avec les organisateurs en leur expliquant mon parcours et ils ont eu la gentillesse de m’accorder le troisième SAS. En m’y plaçant tôt et avec les cinq premiers kilomètres en bitume, j’ai pu rejoindre rapidement les cents premiers. »

 A partir de ce moment-là, la course se déroula comme dans un rêve.

 « Deux amis étaient venus m’accompagner tout au long du parcours afin de m’assurer une assistance technique et mon ravitaillement. Au fur et à mesure, ils m’informaient de mon classement. Même dans mes rêves les plus fous, je n’aurais pas osé y croire. Plus j’avançais, et plus je me sentais costaud. Les conditions de course qui étaient très difficiles (pluie, boue, froid) mettaient en avant mes années d’expériences, alors que d’autres concurrents lâchaient prise physiquement et mentalement avec un parcours devenu très glissant, très éprouvant en montée, voire dangereux en descente. »

 Après une dernière ascension au col de Bonjournal et une descente vers la ligne d’arrivée à Combloux, le rêve devenait réalité, Franck GELY devenait Finisher de la MB Race (71 arrivants pour 1142 partants) avec une exceptionnelle 23ème place, 9ème français, et une 3ème place sur le podium Master 2.

 « Même si j’ai encore du mal à réaliser et je n’ai pas eu le temps de prendre du recul par rapport à cette perf’, je commence à prendre conscience de ce que représente cette course. Quand j’ai consulté mon portable à l’arrivée, je me suis rendu compte du nombre de personnes qui m’avaient accompagnées de près ou de loin durant cette aventure. J’avais des dizaines de sms et de mails reçus durant toute l’épreuve de personnes qui m’encourageaient en me suivant sur le live du site de la course »

Franck Gély et son assistance

Franck Gély et son assistance

« Ces mois de préparation m’ont appris énormément de choses sur moi et sur les gens qui m’entourent. Je remercie bien sûr ma femme et mes deux filles qui ont su m’accompagner tout au long de ces semaines, ma famille, mes amis, et tous ces gens merveilleux qui m’ont soutenu, conseillé, encouragé.

Après cette aventure, je dis à tous : c’est possible, ne vous limitez pas… le rêve est au bout de vos projets…

Une pensée toute particulière à mes deux associations de cœur XTTR63 qui organise notamment les Trails du Sancy, et XC63 qui est le plus gros club de VTT d’Auvergne et qui réalise un travail exceptionnel avec son école de VTT.

 Enfin un dernier merci à Fabien ANDRIEUX et Julien RAOUX d’Oxsitis qui ont cru en moi et en mon projet un peu fou ».

19748391_10203597776701678_8995908865726044386_n

Franck Gély au bout de l’effort

Tout l’équipe d’Oxsitis n’a qu’une chose à dire : Félicitations

Laisser un commentaire

  • Boutique en ligne

      Cliquez sur le produit de votre choix

  • Oxsitis, devenez Fan!

        • Archives

          Règlement

          Règlement du Jeu Calendrier de l’Avent Oxsitis

          Chers Fans, Pour vous remercier de votre fidélité tout au long de cette année 2017, nous avons décidé d’organiser un...

          ©lavoixdunord

          Sécurité et course hors-stade – Matos autorisé

          Comment Transporter son hydratation et sa nutrition sur les marathons, semi, et autres courses hors-stade, alors que la sécurité renforcée...

          ValGrollemund_TeamOxsitisOdlo_21-10-2017_BD_3 - Copie

          Info Mercato : Le Gros coup du Team OXSITIS ODLO

          Sylvain COURT : Solide renfort pour le Team Oxsitis Odlo ! Joli coup réussi par le Team Clermontois Oxsitis Odlo...

          maud-gobert-team-oxsitis-odlo

          UTMB 2017 – Un Bon Millésime !

          L'édition de l'ultra trail du Mont-blanc 2017 a été un sacré millésime. Nous vous remercions tous de nous faire confiance...