Posted by: On 08 août, 2013 Category: Actualités, Oxsitis Innovation Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Le blog Highway To Trail a testé le sac Hydragon Ace 17L

test du sac hydragon ace 17L par highway to trail

Le blogueur de Highway To Trail  a testé pour nous le sac Hydragon Ace 17L découvrez son article et son magnifique blog en cliquant sur ce lien…

..

Depuis près de deux mois je teste les sacs d’hydratation HYDRAGON ACE V2 10L et HYDRAGON ACE 17L de la marque Oxsitis.

..

..

Pour ceux qui ne connaissent pas Oxsitis, c’est une marque française basée à Clermont-Ferrand en Auvergne, qui commercialise depuis 2008 des produits dans le domaine de l’hydratation. Les produits Oxsitis sont aujourd’hui revendus sur leur site internet mais aussi dans les magasins spécialisés et hyper spécialisés, ainsi que dans certaines grandes surfaces spécialisées comme Intersport.

La marque s’est lancée sur le marché du trail en proposant les premières boissons isotoniques pour le sport adaptées aux conditions climatiques, ainsi que SPORTS n’GO by OXSITIS, un mécanisme de distribution (mélangeur de boisson) qui permet d’ajouter des substances nutritives à des systèmes d’hydratation type poche à eau sans la contaminer ni la polluer.

Commençons par le sac HYDRAGON ACE 17L dont le visuel se trouve ci-dessous.

..

..

Le design

Le premier effet est visuel ! Personnellement, je suis fan du look qui tranche totalement avec ce qu’on peut rencontrer dans l’univers du trail et de la montagne qui joue habituellement sur la sobriété. Ici on à affaire un sac design avec de très beaux effets typographiques qu’on rencontre plutôt dans le monde du free style. Un sac fun mais aussi très technique comme nous allons le voir. Par ailleurs, j’adore le look décliné en différentes couleurs sur tous les nouveaux sacs de la gamme 2013.

Ce sac existe en trois tailles (S, M et L). Les correspondances sont les suivantes :

  • Taille S : < à 1m70
  • Taille M : de 1m70 À 1m85
  • Taille L : > à 1m85

Attention de bien choisir la taille du sac car le second qui m’a été prêté (l’HYDRAGON ACE 10L) est de taille « S » et se voit, pour le coup, être trop petit.

La conception

Une fois en main ce sac donne une impression de légèreté et à la fois de robustesse. La finition est exemplaire. On a là un produit de grande qualité qui justifie le prix proposé (vendu 160 € quand même). On est dans du haut de gamme qui vient directement concurrencer l’Advanced Skin S-LAB 12 de Salomon. Un pari risqué, que je pensais impossible à relever me concernant étant un fan absolu des produits Salomon. Mais je dois avouer que j’ai été bluffé par ce sac.

Mais revenons à la matière du sac. Il est fabriqué dans un tissus en nylon, appelé Ripstop, qui par une technique de fabrication particulière est rendu très résistant à la déchirure et imperméable tout en restant très léger. On peut retrouver ce type de matière dans les voiles de bateaux et spis, parachutes, parapentes, montgolfières, etc.

L’ergonomie

Extérieurement le sac séduit par ses nombreux rangements :

Une poche à téléphone qui laissera rentrer sans problème un iPhone ou Smartphone de taille équivalent. Cette poche est matelassée pour renforcer la protection de votre doudou numérique et l’empêcher de bouger pendant la course. Autre bonne idée : la poche à Smarphone permet de faire passer les fils des écouteurs dans la bretelle afin d’éviter l’agacement lié aux fils qui pendouillent (et se coincent dans les branche…). Les fils et sangles qui pendent sont d’ailleurs proscrits. En effet, sa conception fait qu’aucune sangle ne gêne ou ballotte une fois en place sur le dos.

..

..

Quatre poches pour y ranger aisément de nombreux gels et barres de céréales. Elles se ferment par un astucieux système d’aimants qui présentent également l’avantage de s’ouvrir facilement pendant la course (qui ne s’est jamais pris la tête à ouvrir une fermeture éclair récalcitrante en courant ?) et d’être résistant dans le temps (les velcros perdent leur capacité de fermeture avec l’usure). Un système de fermeture idéal pour la course, mais moins pour la chute… En effet, si vous avez lu mon récit du Grand Raid du Queyras, vous avez constaté que mes gels se sont répandus sur le sol lors de ma chute. Un crash test au final utile puisqu’il m’a permis de constater que ce système de fermeture ne résiste pas à la force d’inertie une chute violente. A mon sens, les aimants sont à renforcer sur les deux grandes poches latérales.

Toutes les poches sont matérialisées par un petit logo qui permet de repérer rapidement ce à quoi elles servent.

Chaque bretelle du sac est équipée de velcros qui offrent la possibilité d’ajuster le sac à sa morphologie. Attention toutefois de ne pas laisser le velcro apparent au risque d’abîmer vos tee-shirts techniques. Le maintien est optimisé grâce à deux sangles qui plaquent parfaitement le sac sur le dos. Le confort et le maintien n’a rien à envier aux sacs haut de gamme de la marque Salomon. C’est un régal de courir avec l’HYDRAGON ACE 17L, une merveille taillée pour l’ultra.

Le mesh disposé au dos du sac est confortable et très respirant. Il aide à évacuer aisément la transpiration. Malheureusement le phénomène de transfert d’humidité forme de la condensation à l’intérieur du sac comme je l’explique un peu plus bas.

A la sangle de fermeture au bas du sac vous pourrez ajouter un porte dossarden accessoire vendu 4 €. Un accessoire qui peut vite devenir indispensable si vous porter des tee-shirts très techniques (et donc très chers…)

..

..

Dans la rubrique « accessoires » du site Oxsitis vous pourrez par ailleurs upgrader votre sac avec, par exemple, une poche de rangement supplémentaire qui se fixera facilement sur la ceinture.

Un porte-bâtons innovant ! Alors que la concurrence se creuse la tête pour concevoir des porte-bâtons simple et pratiques d’utilisation, Oxsitis semble avoir trouvé la bonne formule.

..

..

Par contre attention, le système proposé est seulement adapté aux bâtons pliables comme les Black Diamond. Ça tombe bien car ce sont ceux que je possède ! Il est possible que le système fonctionne pour les bâtons télescopiques mais comme je n’ai pas testé, je m’abstiendrai d’en parler. Quoi qu’il en soit, plier et déplier des bâtons télescopiques en pleine course se voit rarement en course car c’est super pénible. En effet, il faut à chaque fois ajuster la taille alors que des bâtons pliables se plient et se déplient en quelques secondes.

..

Intérieurement, le sac est équipé de nombreux rangements qui laissent largement la place pour ranger correctement l’équipement obligatoire de l’UTMB. A savoir que la couverture de survie et le sifflet sont inclus. L’emplacement dédié à la poche d’hydratation est équipée d’un lacet de serrage qui n’a aucune utilité… Ou alors je ne l’ai pas compris. La poche reste bien en place grâce à un velcro qui l’empêche de bouger. D’ailleurs, même sans se servir du velcro, la poche ne bouge pas car elle reste bien plaquée sur le dos. Contrairement à l’HYDRAGON ACE 10L, ce sac est vendu sans protection isotherme ce qui est franchement dommage car elle est, d’après moi, indispensable sans quoi votre eau deviendra vite chaude. L’achat d’une protection isotherme fera gonfler la note de 15 €.

..

..

Etant un coureur qui transpire beaucoup, j’ai constaté que le tissus Ripstop empêche, par son pouvoir imperméabilisant, d’évacuer la condensation générée par un transfert d’humidité du dos à l’intérieur du sac. En effet, au bout de quelques heures, des mouchoirs furent gorgés d’humidité. Il y a certes 2 petites pièces de mesh respirant en bas du sac de chaque côté mais elles ne sont pas suffisantes à mon avis.

L’HYDRAGON ACE 17L est vendu avec une poche à eau de 2 litres de la marque SOURCE, qui sont actuellement avec Hydrapack les meilleures poches à eau du marché. S’il était encore besoin de présenter cette poche à eau il faut savoir qu’elle possède une ouverture large, idéale pour un remplissage rapide (un confort inouï aux ravitaillements qui devient vite indispensable) et qui se nettoie facilement.

..

L’hydratation

On aborde la partie ou Oxsitis innove de façon importante par rapport à la concurrence.

Vous ne connaîtrez pas d’encombrement avec le tuyau puisque celui-ci ne sort pas du sac mais passe directement dans la bretelle droite. Le tuyau arrive dans une poche ou le mélangeur de boissons énergétiques y est rangé puis ressort verticalement. Ce qui fait que l’embout est facilement accessible en course, sans aucune gêne et sans aucune vibration qui peuvent vite devenir insupportables avec les kilomètres.

Qu’est-ce que le mélangeur de boissons énergétiques ? Une image vaut mieux qu’un long discours…

..

..

Ce système permet de mélanger eau et boisson énergétique sans contaminer et polluer votre poche à eau puisque le mélange se fait au niveau du mélangeur. Il est équipé d’une molette qui permet de doser ou couper facilement le mélange de produit énergétique. Ainsi vous pourrez choisir de boire uniquement de l’eau ou de l’eau mélangé au produit énergétique. Vous pourrez sans problème vous arroser d’eau avec le tuyau, chose que vous ne pouvez pas faire si l’eau est mélangée à un produit directement dans la poche à eau. A l’usage, c’est génial car ne boire que de la boisson énergétique est parfois indigeste. Ce système permet de couper quand on veut l’apport de produit énergétique pour ne prendre temporairement que de l’eau.

..

Concernant les boissons énergétiques, il suffit de clipser la recharge et de tourner la molette à sa guise, c’est tout ! Le mélangeur est conçu pour accueillir les recharges Climadrink d’Oxsitis, la première gamme de boissons adaptée aux conditions climatiques. Mais le mélangeur peut également accueillir d’autres marques au packaging similaire. J’ai goûté la boisson Energiz’heure Orange et Tomate pour climat tempéré, c’est excellent ! Dosé juste comme il faut, ni trop sucré ou salé. Pas d’écœurement. Le top !

La gamme est déclinée en trois types de produits :

  • Boissons énergétiques sucré pour temps froid (bouchon bleu)
  • Boissons énergétiques sucré et salé pour temps froid (bouchon vert)
  • Boissons énergétiques sucré pour temps chaud (bouchon rouge)

..

..

A chaque condition climatique, les produits de la gamme apportent une meilleure assimilation de l’hydratation et une meilleure biodisponibilité des nutriments. En effet lorsqu’il fait chaud votre corps a besoin de se refroidir et lorsqu’il fait froid de se réchauffer. Là où les autres marques vous demandent de diluer leurs produits avec de l’eau, Oxsitis a développé des boissons hyper techniques et adaptées aux conditions.

Je n’ai pas testé l’ensemble de la gamme dans toutes les conditions climatiques mais je dois avouer que ça a éveillé ma curiosité et que je compte bien combler ce retard dès l’hiver prochain.

Il est bon de rappeler que les recharges Energiz’heure sont conformes à un conditionnement standard, ce qui veut dire que vous pouvez connecter au mélangeur n’importe quelle produit conditionné sous la même forme, genre Pom’Potes. Par contre, l’apport énergétique et le goût mélangé à l’eau n’est pas sûr de faire l’effet escompté.

..

LES PLUS :

  • Un look superbe !
  • Le confort et le maintien
  • La qualité de conception et de fabrication
  • L’ergonomie et les multiples rangements
  • Le principe de mélangeur de boisson énergétique
  • Le porte-bâtons simple et pratique, parfaitement adapté aux bâtons pliables
  • Un sac taillé pour l’ulta trail !

..

LES MOINS :

  • L’absence de protection isotherme (disponible mais vendue comme accessoire supplémentaire)
  • Manque d’aération pour éviter la condensation à l’intérieur du sac
  • La taille et l’encombrement du mélangeur de boisson énergétique (il mériterait d’être un peu miniaturisé)
  • Les deux grandes poches latérales s’ouvre trop facilement (renforcer la fermeture par des aimants plus puissants ou les doubler)

..

..

Merci à Fred Prost pour son super test très complet retrouvez le sur son blog Highway To Trail en cliquant sur ce lien.

..

..

One Response to Le blog Highway To Trail a testé le sac Hydragon Ace 17L

  1. francois says:

    Merci a celui qui a ecrit cela:
    La conception

    Une fois en main ce sac donne une impression de légèreté et à la fois de robustesse. La finition est exemplaire. On a là un produit de grande qualité qui justifie le prix proposé (vendu 160 € quand même). On est dans du haut de gamme qui vient directement concurrencer l’Advanced Skin S-LAB 12 de Salomon. Un pari risqué, que je pensais impossible à relever me concernant étant un fan absolu des produits Salomon. Mais je dois avouer que j’ai été bluffé par ce sac.
    Mais je retiens aussi cette remarque:
    j’ai constaté que le tissus Ripstop empêche, par son pouvoir imperméabilisant, d’évacuer la condensation générée par un transfert d’humidité du dos à l’intérieur du sac. En effet, au bout de quelques heures, des mouchoirs furent gorgés d’humidité. Il y a certes 2 petites pièces de mesh respirant en bas du sac de chaque côté mais elles ne sont pas suffisantes à mon avis.
    C’est tres interessant,

    Je ne suis pas pratiquant, mais a l’ecoute, de ce que l’on peut faire piur ameliorer.

    Francois

Laisser un commentaire

  • Boutique en ligne

      Cliquez sur le produit de votre choix

  • Oxsitis, devenez Fan!

        • Archives

          sac oxsitis

          Sortie de la nouvelle collection Oxsitis 2017

          Oxsitis sort sa nouvelle collection 2017 de matériel d’hydratation (bagagerie technique). Vous retrouverez dans cette collection des sacs d’hydratation et...

          hydragon pulse

          Oxsitis® devient l’une des références de sacs et ceintures de Trail Running

          Oxsitis® la marque Française qui devient l’une des références de sacs et ceintures de Trail Running. Oxsitis, part ci, Oxsitis...

          triathlon oxsitis

          Comment préparer son triathlon : les conseils d’Oxsitis

          Le triathlon est une discipline sportive constituée de trois épreuves d’endurance enchaînées : natation, cyclisme et course à pied. Même s’il...

          Oxsitis marathon de paris

          La marque Oxsitis® sur le salon du running du Marathon de Paris 2017

          La marque française Oxsitis®, référence internationale dans le domaine de l’hydratation de tous les sportifs, s’implante durant trois jours à...