Posted by: On 25 novembre, 2011 Category: Actualités, Oxsitis Labs-nutrition Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Conseils Nutritionnels SAINTELYON 2011

conseils SAINTELYON 2011

CONSEILS NUTRITIONNELS

EPREUVE 68 KM- 04 Décembre

1. La veille de l’épreuve

Les repas du vendredi sont les plus importants car c’est ceux qui vont permettre de conditionner les stocks de glycogène qui serviront à fournir l’énergie lors de l’épreuve.

Exemple d’aliments à consommer :

Produits sucrés, pain, pommes de terre, riz, pâtes, légumes secs, fruits frais…

 

 

2. Le jour de l’épreuve

Collation matinale

Le matin, il est conseillé de réaliser une collation consistante aux alentours de 8h30 – 9h. Cette collation doit, avec le repas de midi, finir de charger l’organisme en glucides.

Exemple de produits à consommer :

Produits laitiers sucrés, fruits secs ou confits, boisson chaude sucrée, pain complet, céréales …

Conseils : Privilégier les préparations d’avant effort, bien élaborées nutritionnellement, qui vous apporteront les nutriments nécessaires.

Le repas de 12h

Ce repas doit être complémentaire de la collation matinale, mais ne doit pas occasionner de gêne gastrique avant l’épreuve. C’est pourquoi, les aliments à consommer doivent concilier recharge glucidique et digestibilité.

Ainsi, il est conseillé de consommer :

Des crudités ou de la salade, de la viande ou du poisson associé à des féculents ou des légumes verts, des produits laitiers avec un peu de sucre, des fruits secs ou frais et enfin un ou deux morceaux de pain durant le repas.

Goûter

Afin de terminer la préparation de l’organisme avant le début de l’épreuve programmé à 00h, réaliser un goûter vers 17h-18h va permettre d’apporter les derniers éléments nécessaires à la libération d’énergie en début d’effort. Ce gouter ne doit pas être trop consistant et doit être pris à distance du début de la course pour éviter au bol alimentaire de stagner dans le tractus digestif et d’occasionner des troubles gastriques durant les premiers kilomètres.

Juste avant le départ

L’hydratation, même par temps froid, reste primordiale avant le début de l’épreuve. Ainsi, une heure avant l’effort, diluer un concentré climadrink® climat tempéré dans 600mL d’eau et boire régulièrement jusqu’à 15 minutes avant le départ.


3. Durant la course

A minuit, le froid sera présent, il est conseiller de boire régulièrement la boisson climadrink® climat froid diluée dans 600 mL lorsque la fatigue commence à se faire sentir. Son association de glucides simples de restructurer vos réserves énergétiques.

S’hydrater régulièrement même si la sensation de soif n’est pas présente est primordial. La soif n’est qu’un signal envoyé par votre organisme pour vous alerter d’un état de déshydratation avancé. Il est donc conseillé de boire environ 600 à 800 mL par heure (en alternant eau et mélange énergétique à sa guise). En utilisant l’un des sacs de la gamme Hydragon™, alterner régulièrement entre eau et mélange énergétique grâce au mélangeur Sports N’ go™.

Bien gérer son alimentation est tout aussi important. L’épreuve est longue et éprouvante, il faut donc fournir à l’organisme les éléments dont il a besoin pour maintenir un effort constant sans fragiliser la machine musculaire. Les 5 ravitaillements présents lors de la course ne devront pas être négligés et quelques suppléments comme des barres énergétiques devraient assurer l’essentiel. Lors de ces derniers, vous pourrez opter pour une des ceintures de la gamme Hydrabelt™ afin de vous alléger durant une portion plus « aisée » tout en gardant un confort et un système d’hydratation efficace. Lors du ravitaillement, diluer un concentré climadrink™ climat froid dans le bidon de 600mL.

Astuces :

  • En cas de « coup de pompe » ou avant d’aborder le final, prendre la moitié d’un climadrink climat tempéré pur ou bien d’un concentré climadrink climat froid qui vous apportera le « coup de fouet » attendu.
  • Si la prise de boissons sucrées vous devient pénible au fil de l’effort, ne laissez pas la déshydratation s’installer et opter pour un concentré climadrink climat tempéré à la tomate ou bien un concentré climadrink fortes chaleurs aux légumes. Ces produits issus de la gamme salée permettront de maintenir un apport énergétique et une hydratation optimale durant ces longues épreuves.

 

Les minutes suivant l’arrivée

Lorsque la ligne d’arrivée sera franchie, le plus dur est fait mais ce n’est pas tout à fait finit. En effet, votre corps a été soumis à rude épreuve et vous devez penser à récupérer.Diluer un concentré climadrink fortes chaleurs dans 600 mL d’eau afin d’apporter à votre organisme l’eau qui servira à la rééquilibration hydrique et les minéraux (sodium, potassium, chlore) qui compenseront les pertes sudorales et éviteront ainsi les phénomènes de crampes, de courbatures et de microlésions musculaires.

Bonne course à tous

L’équipe OXSITIS

Laisser un commentaire

  • Boutique en ligne

      Cliquez sur le produit de votre choix

  • Oxsitis, devenez Fan!

        • Archives

          hydragon pulse

          Oxsitis® devient l’une des références de sacs et ceintures de Trail Running

          Oxsitis® la marque Française qui devient l’une des références de sacs et ceintures de Trail Running. Oxsitis, part ci, Oxsitis...

          triathlon oxsitis

          Comment préparer son triathlon : les conseils d’Oxsitis

          Le triathlon est une discipline sportive constituée de trois épreuves d’endurance enchaînées : natation, cyclisme et course à pied. Même s’il...

          Oxsitis marathon de paris

          La marque Oxsitis® sur le salon du running du Marathon de Paris 2017

          La marque française Oxsitis®, référence internationale dans le domaine de l’hydratation de tous les sportifs, s’implante durant trois jours à...

          courir-le-marathon-de-paris

          J-30 avant le Marathon de Paris

          La période des marathons de printemps est enfin arrivée. Dans le cadre des conseils développés au sein de sa Box Marathon,...