Posted by: On 16 novembre, 2011 Category: Actualités Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Dossier :  » Quels sont les effets des compositions des boissons énergétiques sur les reins? « 

En consultant les forums consacrés aux sports outdoor et à la course à pied, mais aussi suite à quelques retours de la part de pratiquants, nous avons décelé un problème qui devient de plus en plus fréquent suite au développement du nombre de produits de nutrition sportive : des problèmes de douleurs aux reins en course donnant lieu à des « pauses pipi » trop fréquentes. N’hésitez pas à réagir à ce sujet et nous donner votre opinion et vos ressentis de pratiquant…

Oxsitis Labs Nutrition s’est penché sur la question pour essayer de proposer un dossier complet sur les causes de ces douleurs. Devant le peu d’études ayant étaient effectuées sur le sujet, nous avons essayé de comprendre l’influence des compositions des boissons énergétiques sur le fonctionnement du rein.

 

Tous d’abord, petit rappel sur le rein et son rôle dans l’organisme.Le rein est un petit organe situé de part et d’autre de la colonne vertébrale, sous le diaphragme. Il est environ de la taille d’un poing fermé, et pèse environ 180g. Il a de multiples fonctions mais les principales sont la production hormones qui régulent la tension artérielle et l’élimination des déchets de l’organisme. Il assure, par filtration et excrétion d’urine l’équilibre hydrique et minéral de l’organisme.

Le rein filtre donc le sang pour en éliminer les déchets mais aussi pour réabsorber une certaine quantité des nutriments circulant dans le sang (sodium, potassium, glucides, protéines …).

Les douleurs rénales au cours d’un effort peuvent être dues à la présence en trop grande quantité de sels minéraux dans l’organisme. Ainsi, un excès de Chlorure de Sodium peut accroitre la pression artérielle, entrainant une forte augmentation du travail rénal pour la maintenir à un niveau correct. De plus, on sait tous que la consommation de sel donne soif, ce qui peut troubler l’équilibre hydrique et donc mettre en jeu les mécanismes de régulation contrôlés par le rein. Le niveau de Potassium est également très important dans le maintien de l’équilibre hydrominéral et dans le fonctionnement rénal.

Chaque jour, les reins filtrent un volume de 180 Litres alors que l’élimination urinaire est en moyenne d’1,5L. Ceci signifie que tout le reste est réabsorbé par ce que l’on appelle les tubules rénaux. Les reins vont réabsorber en grande partie le sodium, le potassium, les glucides et certains acides aminés. Ce travail est régulier, journalier mais à l’effort tout est accéléré. La pression artérielle est augmentée, l’équilibre hydrique est bouleversé donc les reins sont sur-sollicités.

En plus, la plupart des produits de nutrition sportive sont beaucoup trop concentrés en glucides, en minéraux et on ne parlera pas des boissons énergisantes (Redbull, Monster …) qui sont carrément néfastes pour des organes comme les reins étant donné leurs compositions inadaptées à la pratique sportive (trop de glucides, de caféine et des taux de taurine et de glucuronolactone presque dangereux). Le rein est vite dépassé par tout ces excès, il ne filtre plus les éléments nécessaires à l’organisme, ce qui explique les douleurs et les arrêts fréquents pour éliminer tout ce qui n’a pas pu être filtré et réabsorbé.

Il en est de même pour certaines boissons de l’effort qui surchargent l’organisme en nutriments et dérèglent le fonctionnement du rein.

En moyenne, les boissons comme GO2, Punch Power, Overstim.s etc … sont à 95g de glucides pour 100g de produit, ce qui est non seulement difficile à digérer mais également à filtrer par le rein. De plus, même si il n’y a pas d’Apports Journaliers Recommandés (AJR) définis pour le sodium et le potassium, il est préconisé de prendre 1500mg de sodium par jour et environ 4500mg de potassium. Avec parfois plus de 20% des AJR par produit et devant les recommandations des prises (boisson d’attente + X boissons de l’effort + gels « coups de fouet » ou « antioxydant » + barres céréalières …), on dépasse rapidement les doses journalières recommandées. On stimule donc trop le fonctionnement des reins, qui devant l’accumulation des minéraux et des charges glucidiques, s’épuisent provoquant ainsi douleurs et excrétions urinaires fréquentes.

Oxsitis Labs Nutrition tient compte de telles données dans la création de ses produits. Ainsi, chacune des boissons de la gamme (Drink N’ Go, Climadrink 2en1 et bientôt la boisson de récupération), les apports en minéraux et en micronutriments seront non pas additionnels mais COMPLÉMENTAIRES afin de préserver les fonctions de l’organisme et de faciliter la gestion de l’effort.

 

L’équipe OXSITIS

 

 

 

 

 

 

One Response to Dossier :  » Quels sont les effets des compositions des boissons énergétiques sur les reins? « 

  1. koalifan says:

    Je trouve votre blog vraiment très complet et intéressant. Merci pour cet article et les conseils concernant les aliments néfastes pour nos reins.

Laisser un commentaire

  • Boutique en ligne

      Cliquez sur le produit de votre choix

  • Oxsitis, devenez Fan!

        • Archives

          maud-gobert-team-oxsitis-odlo

          UTMB 2017 – Un Bon Millésime !

          L'édition de l'ultra trail du Mont-blanc 2017 a été un sacré millésime. Nous vous remercions tous de nous faire confiance...

          Blog

          Oxsitis, Fournisseur en nutrition sportive du Haut Niveau

          Oxsitis est devenu en quelques années l’une des références en matière de nutrition dans le monde du sport professionnel. Surtout...

          zegrrzgey2s

          Les Sacs Oxsitis, tous les tests sont unanimes : le top

          Trails Endurance Mag les a testés pour vous ! Vous avez besoin d’un nouveau sac pour votre prochain Ultra Trail...

          article-blog-sac-femme-oxsitis

          Un sac pour les FEMMES, mais Pourquoi ?

          La morphologie Féminine n'est pas celle de l'homme, on ne vous apprend rien! Et pourtant Oxsitis est la seule marque...