Posted by: On 10 juin, 2011 Category: Actualités, Oxsitis Labs-nutrition Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Climadrink : gamme salée

gamme salée blog

Oxsitis Labs Nutrition a choisit de faire partie du faible pourcentage de marques de diététiques sportives (environ 20%) à proposer une alternative salée pour gérer votre hydratation.

Lors des efforts longues durées (ultra-trail, ultra-marathons …), les préférences gustatives sont modifiées (Blomstrand E. 2001). Il peut alors se produire un phénomène d’écœurement pour le goût sucré. Cette sensation peut vous amener à ne plus vous hydrater correctement et à réduire votre apport nutritionnel avec souvent des conséquences sur la performance mais parfois aussi sur la santé (hyponatrémies et hypokaliémies sévères).

Les concentrés énergétiques Climadrink salés vont permettre :

● d’éviter l’inappétence pour le goût sucré et ainsi de continuer à s’hydrater et à gérer son apport nutritionnel correctement

● d’apporter les minéraux nécessaires (Sodium et Potassium) pour compenser les pertes sudorales importantes lors de ce type d’épreuves qui sont souvent à l’origine des crampes (Schwellnus MP. 2008)

● de proposer des compositions différentes selon les conditions climatiques chaudes ou tempérées pour garantir une efficacité optimale.

Sa composition vous apportera toujours l’énergie nécessaire à la réalisation de vos efforts (6% de glucides pour la gamme salée tempérée et 4.5% de glucides pour la gamme salée fortes chaleurs) et apportera d’avantage de minéraux (300mg de sodium [15% AJR] et 250mg de potassium [12.5% AJR]).

Saveurs disponibles : Tomates et Légumes
Disponibles sur http://www.oxsitis.fr/climadrinks/gamme-salee.html

3 Responses to Climadrink : gamme salée

  1. Julien says:

    Bonjour Julien, je m’occupe du développement des nouveaux produits nutritionnels chez Oxsitis.
    Tout d’abord, les retours positifs sur les nouvelles saveurs sont toujours agréables et on t’en remercie.
    En ce qui concerne l’utilisation des Climadrink (et plus particulièrement de ton utilisation), il faut savoir que c’est un gel 2 en 1. Il peut être pris pur (fonction énergétique) ou dilué (fonction de réhydratation). Si comme toi, l’utilisateur choisit de prendre le gel pur, il ne faut surtout pas négliger l’hydratation.
    Par exemple, sur 1 heure d’effort, je te conseille de prendre ton gel en 3 fois (1/3, 1/3, 1/3). Tu prend 3 gorgées de gel toutes les 20 minutes que tu accompagne de 200mL d’eau (un peu moins de la moitié d’un bidon). Tu n’es pas obligé de boire les 200mL d’un coup mais étalé sur les 20 minutes, ce qui permettra de maintenir ton hydratation et surtout de faciliter l’assimilation du climadrink par ton organisme puisque l’eau sera le vecteur du transport des nutriments au sein de tes tissus. Ceci permettra au produit d’être actif et limitera l’apparition des crampes et des douleurs musculaires.
    Toutefois, si tu es sujets à des crampes régulièrement, je te conseille de prendre un climadrink fortes chaleurs ou bien un climadrink de la gamme salée. Ces derniers sont plus riches en minéraux (sodium et potassium) ce qui permet d’éviter les déficits souvent à l’origine des crampes.
    J’espère avoir répondu à ta question, si ce n’est pas le cas, n’hésites pas à reposter un commentaire.
    Sportivement
    Julien

  2. Laurent says:

    Livrées sous la forme de gourde (dans le style des gourdes de compote), les boissons Climadrink sont d’une grande facilité d’utilisation. Ce concentré de boisson isotonique répond selon un code climat aux besoins énergétiques lors d’un effort long. Contrairement à toutes les poudres que l’on doit mélanger après s’être livré à de savants calculs, il suffit dans mélanger le contenu dans le bidon. La dilution se fait immédiatement contrairement à de nombreux gels trouvés dans le commerce. De nouvelles saveurs sont proposées (fruits rouges, citron) et notamment des saveurs salées que j’ai particulièrement appréciées (tomate et légumes). Les arômes sont subtils, légers et vraiment agréables. Conforme à ce qu’Oxsitis nous à proposé jusqu’à présent, ces boissons sont agréables en fin d’effort car elles ne laissent pas la bouche sèche et ne provoquent pas de saturation.

  3. julien decaso says:

    J’ai pu essayé les produits oxitis aux Templiers (l’endurance trail) en Octobtre 2010 sur 20km, au SAUTA ROC sur 26km à 10-15° et sur Vulcain le Week end dernier sur 36km où il faisait encore plus frais. Mon utilisation est un peu farfelu puisque je ne passe pas par le mélangeur sur mes trails. je bois directement le produit dans sa fiole et je prépare des bidons mélangés au produit oxitis (avec très faible dissolution) . Côté parfum j’apprécie beaucoup les différents parfums.

    Ce WE au 19ème km alors que je tournais à celui au miel depuis le début, j’ai beaucoup apprécié le changement de goût et la texture du produit fruit rouge. Pas du tout chimique et suffisamment liquide pour ne pas s’étouffer ou se jeter sur son bidon pour enlever la pâte de la bouche. Honnêtement avec ces produits je n’éprouve pas le besoin de boire de l’eau immédiatement. je ne suis jamais écœuré. Je dois même dire que vu mon utilisation (prise direct) le piège et que j’en prenne un peu trop. En même temps je ne m’entraine jamais avec (une question d’habitude et de coût), je n’ai donc toujours pas trouvé la bonne solution pour parvenir a utiliser au mieux les produits pour tirer le meilleurs profit de mes ressources!?!
    est ce qu’il faut boire régulièrement du produit oxitis à concentration prescrite sans autres apports (gels, barres, fruit sec etc…), est ce qu’il faut alterner produit oxitis et eau sans manger?
    est ce qu’il faut boire du produit oxitis et en plus en prendre en complément (1/3 du produits oxitis) toutes les 30minutes? c’est la solution que j’adopte pour le moment mais je dilue un peu plus mais bidons. Ca m’évite d’être en hypoglycémie, mais ce WE j’ai crampé au 27ème sans avoir l’impréssion de fatiguer??? peut être que j’apporte trop de sucre et pas assez d’eau??? Peut etre simplement l’entrainement (sic).

    Au bilan j’ai beaucoup apprécié le nouveau parfum fruit rouge, qui s’avale sans problème, même à un moment délicat de la course.
    En revanche si tu pouvais me conseiller sur la meilleur utilisation à avoir des produits oxitis pour éviter ou retarder l’arrivée des crampes, j’applique ça dès la prochaine course à la lettre et je te tiens au courant.
    En attendant je continu l’entrainement pour pouvoir un jour monter ARVERNE et OXITIS sur la plus haute marche d’une grande course. (4ème à l’endurance trail- 3ème à la SAUTA ROC et 2ème à Vulcain… il y a des suites que l’on aime voire se poursuivre!!!)

    Pour info j’utiliserai le sac + mélangeur pour la première fois au raid vallon pont d’arc fin Avril sur le parcours aventure.

Laisser un commentaire

  • Boutique en ligne

      Cliquez sur le produit de votre choix

  • Oxsitis, devenez Fan!

        • Archives

          zegrrzge(ys

          Oxsitis fournisseur nutrition des clubs de Pro A ASVEL et Elan-Chalon

          Cinq ans après le sacre de 2012, Chalon-sur-Saône s’est qualifié pour sa deuxième finale de Pro A de son histoire....

          pancar-suyu-700x400

          DOSSIER SPÉCIAL : JUS DE BETTERAVE ET ACTIVITÉ PHYSIQUE

          Nous connaissons tous la célèbre betterave rouge qui vient composer nos salades, qu’elle soit crue ou cuite. Nous connaissons tous...

          Stage de trail running

          PARTAGEZ DE NOUVELLES EXPERIENCES TRAIL

          Week-end d'entrainement Spécifique Trail (tout niveau). Vous serez hébergés dans des lieux insolites offrant séances de relaxation et bien-être. Oxsitis...

          sac oxsitis

          Sortie de la nouvelle collection Oxsitis 2017

          Oxsitis sort sa nouvelle collection 2017 de matériel d’hydratation (bagagerie technique). Vous retrouverez dans cette collection des sacs d’hydratation et...