Posted by: On 22 avril, 2011 Category: Actualités, News Ambassadeurs Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Une première étape délicate pour Julien Gauthier

La grande famille de l’enduro français s’est retrouvée le week-end dernier à Sancey-le-Grand dans le Doubs pour l’ouverture du championnat de France élite. Les spéciales en herbe ont ravi Julien GAUTHIER qui a bien démarré l’épreuve. Malheureusement, un souci d’amortisseur a entamé sa bonne humeur et son attaque. Avec deux quatrièmes places, « Gotgot » limite les dégâts et marque tout de même de gros points.

Tes chronos du samedi matin montrent que tu avais trouvé tout de suite le rythme, non ?

Julien Gauthier : Oui j’ai attaqué très fort dès le matin. J’avais de très bonnes sensations et je me sentais vraiment bien sur ce type de terrain, avec des spéciales en herbe à la française. J’ai gagné une banderolée, fait plusieurs deuxièmes temps. A la fin du second tour, j’étais à 4 secondes de Marco, dans la même seconde que Fabien. Jusque-là, pour moi, c’était très positif, j’étais dans le coup, la vitesse était là, je me sentais bien sur la moto !

Pourquoi cette baisse de rythme par la suite ?

JG : J’ai chuté sans comprendre vraiment pourquoi et perdu beaucoup de temps. Et puis je me suis vite aperçu que mon amortisseur arrière ne fonctionnait pas normalement. Avec mon mécano, Alain, qui a fait un super boulot d’ailleurs tout le week-end, on a pu changer pour un modèle stock, mais, sans mes réglages, il m’était impossible de faire de bons chronos. Et la situation n’a pas été différente le dimanche.

Cette quatrième place est presque un moindre mal finalement ?

JG : Oui, j’ai vraiment réussi à limiter la casse. Sans ce souci d’amortisseur, le podium était à ma portée. Au final, je suis plutôt rassuré d’avoir pu décrocher une quatrième place dans ces conditions, ça aurait pu être pire. La vitesse est bel et bien là, cette fois c’est un problème matériel qui m’a empêché d’atteindre mon objectif.

Retrouver le championnat de France après la tournée Espagne Portugal t’a fait du bien ?

JG : Oui, j’étais vraiment heureux de retrouver l’ambiance du championnat de France et les tracés à la française. Je tiens d’ailleurs à ce propos à remercier le team TM Racing France MHRM pour leur accueil sous leur auvent et la qualité de l’assistance, avec une mention spéciale à mon mécano Alain.

http://img844.imageshack.us/img844/3653/juliengauthier.jpg

Laisser un commentaire

  • Boutique en ligne

      Cliquez sur le produit de votre choix

  • Oxsitis, devenez Fan!

        • Archives

          Blog

          Oxsitis, Fournisseur en nutrition sportive du Haut Niveau

          Oxsitis est devenu en quelques années l’une des références en matière de nutrition dans le monde du sport professionnel. Surtout...

          zegrrzgey2s

          Les Sacs Oxsitis, tous les tests sont unanimes : le top

          Trails Endurance Mag les a testés pour vous ! Vous avez besoin d’un nouveau sac pour votre prochain Ultra Trail...

          article-blog-sac-femme-oxsitis

          Un sac pour les FEMMES, mais Pourquoi ?

          La morphologie Féminine n'est pas celle de l'homme, on ne vous apprend rien! Et pourtant Oxsitis est la seule marque...

          images

          Franck Gély nous raconte sa MB RACE

          La MB RACE revendique le titre officiel de « course VTT la plus dure du monde » et faisait partie cette année...