Posted by: On 28 octobre, 2009 Category: Actualités Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Les Templiers 2009 by Fabien

[nggallery id=68]Une Première !!!


Première course avec une partie de nuit. Première course d’une telle notoriété, et surtout première longue distance …

5h, j’arrive au départ après une courte nuit de repos, avec l’excitation d’une « première » et surtout avec l’anxiété de l’inconnue ! Je cherche à me rassurer auprès de mes collègues et potes coureurs comme Thomas, Arnaud, David et les autres qui m’ont apportés leur soutien. 5h20, la musique d’Era retentie, l’excitation monte, le coup de feu ! C’est parti dans les rues de Nant à 18km/h pour ne pas se faire bousculer. l’allure et trop soutenue et au bout de deux kms, je relâche mon effort et me reconcentre sur ma gestion de course : Mon BUT = FINIR. le leitmotiv « ménager sa monture pour aller au bout ». la montée sur Sauclière est éblouissante, ce serpent de lumière qui brave la vallée c’est superbe. Première descente et première entorse au bout de 8 kms, çà commence bien….


J’arrive à Sauclières après 1h35 de course, je suis sur un bon rythme, ravitaillement en eau, et surtout je prends le temps de me couvrir pour affronter le St Guiral munis de mes bâtons.

La course avance et le jour se lève sur les Causses. le levé du soleil est magique, je prends le temps d’immortaliser ce superbe souvenir. Au bout de 2h30 de course, je me sens bien, aucunes douleurs ni signe de fatigues, je m’alimente bien (barre énergétique) et m’hydrate régulièrement avec le système Oxsitis (une gorgée toute les 10min, et seulement eau dès l’ingestion d’une barre).


Arrivée à Dourbies en moins de 5h et prends le temps de changer de chaussettes et T-shirt, il commence à faire chaud ; la suite risque de se durcir. Je prends le temps de manger un peu de salé accompagné de pain, mais surtout rien d’acide ou difficile à digérer qui risquerait de me perturber.

La course suit son cours et j’essaie d’avoir des infos sur ce qui se passe devant, la bataille fait rage entre Thomas, Thierry et Etienne. Arrivé à Trèves, je commence à fatiguer, je viens de tomber lourdement dans la descente et mon organisme commence à ressentir les 50kms parcourus. Néanmoins, je pars confiant, un peu trop avec le recul, sans trop prévoir d’alimentation et avec uniquement le profil en tête : « 13 kms, c’est bon c’est roulant en 1h30 je suis à Cantobre !!! L’ascension sur le plateau se fait bien, confiant je produit mon effort sur le plateau pour gagner du temps, pensant uniquement à la descente sur Cantobre. Et là, coup de bambou, une remontée hard avec le coup de barre. l’arrivée sur le plateau est un soulagement, mais je ne vois pas le ravitaillement, il reste encore plus de 3 kms qui deviennent interminables. le moral part, les douleurs arrivent. la descente sur Cantobre est vraiment difficile. J’arrive au ravitaillement, je suis épuisé avec des douleurs dans les pieds terribles (aucunes ampoules, mais les traumatismes de la descente). je commence à me pauser beaucoup de questions, vais-je arriver à finir ??


Mais bon l’envie de terminer surpasse mes douleurs : « je n’ai pas fait 62 km pour rien ». La ferveur des gens venus nous encourager en nombre tout au long du parcours me pousse à continuer. Je repars, la montée sur Roc Nantais est super, une ambiance …


Je m’alimente pour reprendre de l’énergie et finir … Arrivé sur le plateau je prends un Gel Climadrink Froid, et là je retrouve les jambes (il me manquait vraiment de l’énergie et ce coup de fouet m’a fait le plus grand bien), j’entame la descente sur Nant et j’entends la Sono de l’arrivée. L’adrénaline monte et je fais la descente. La fatigue est oubliée, pas de douleur musculaire, que des courbatures, c’est super. je me permets même de relancer en bas de la descente pour remonter vers l’arrivée. le passage dans le sas d’arrivée me rend fier. çà y est, c’est fait 70 km, certes en 10h49, mais je l’ai terminé et j’en suis ravi!


C’est une superbe course avec des paysages magnifiques, surtout par cette saison où les couleurs nous éblouissent. Ce fut l’occasion de tester les nouveaux produits de la marque OXSITIS, qui pour certain sortiront pour la fin de l’année et les autres au printemps 2010. Encore merci à tout ceux qui m’ont encouragés, accompagnés et soutenus dans cette aventure.


A bientôt sur les Sentiers,

Fabien

One Response to Les Templiers 2009 by Fabien

  1. le Pada says:

    Félicitation pour ta course Fab ! J’espère te voir sur le podium bientôt !!!!

    Bonne continuation à vous 2

    le Pada

Laisser un commentaire

  • Boutique en ligne

      Cliquez sur le produit de votre choix

  • Oxsitis, devenez Fan!

        • Archives

          maud-gobert-team-oxsitis-odlo

          UTMB 2017 – Un Bon Millésime !

          L'édition de l'ultra trail du Mont-blanc 2017 a été un sacré millésime. Nous vous remercions tous de nous faire confiance...

          Blog

          Oxsitis, Fournisseur en nutrition sportive du Haut Niveau

          Oxsitis est devenu en quelques années l’une des références en matière de nutrition dans le monde du sport professionnel. Surtout...

          zegrrzgey2s

          Les Sacs Oxsitis, tous les tests sont unanimes : le top

          Trails Endurance Mag les a testés pour vous ! Vous avez besoin d’un nouveau sac pour votre prochain Ultra Trail...

          article-blog-sac-femme-oxsitis

          Un sac pour les FEMMES, mais Pourquoi ?

          La morphologie Féminine n'est pas celle de l'homme, on ne vous apprend rien! Et pourtant Oxsitis est la seule marque...