Posted by: On 23 mars, 2009 Category: Actualités Partager sur Twitter Partager sur Facebook

A l’attaque des sommets !!!

Toujours aussi dynamique, Jérémie s’est attaqué avec quelques uns de ses amis au Rauflihorn, sommet de 2400 m situé dans les Alpes Bernoises.

C’est sous des températures peu clémentes, malgré un beau soleil, que Jérémie a pu tester le mélangeur Oxsitis tout au long de cette ascension.

jeremie-chapuis-oxsitis-5

Prochains objectifs : le mont Rose du Mont Blanc et l’Aiguille d’Argentière.

Vous pouvez découvrir une petite vidéo de l’ascension via ce lien :

http://www.djadjej.skyblog.com

Laisser un commentaire

  • Boutique en ligne

      Cliquez sur le produit de votre choix

  • Oxsitis, devenez Fan!

        • Archives

          Marathon

          Marathon : Comment s’hydrater et s’alimenter ?

          42.195km ! Le marathon. Quelle épreuve, quel défi ! Que ce soit pour réaliser une performance, se battre contre le...

          Capture d’écran 2017-12-21 à 16.11.31

          PARTAGEZ DE NOUVELLES EXPERIENCES TRAIL

          Week-end d'entrainement Spécifique Trail (tout niveau). Vous serez hébergés dans des lieux insolites offrant séances de relaxation et bien-être. Oxsitis...

          Blog Conseils Sancy

          Comment bien s’alimenter pour préparer sa course ?

          A quelques jours du départ du Trail Hivernal Oxsitis Sancy Mont-Dore, ce n'est pas le moment de tout gâcher...

          Blog

          Plutôt sac ou ceinture d’hydratation pour le trail Hivernal Oxsitis Sancy Mont-Dore ?

          A l’heure des préparatifs pour votre Trail Hivernal Oxsitis Sancy Mont-Dore, vous devez vous poser la question de quel système...

          • . admin .: Sénégazelle 2014, le bilan, Pas facile de racon...
          • . perret richard .: Bonsoir, DAMIEN je suis le pote de fred BARBIER et...
          • . Jacques .: Bel ambassadeur et athlète très talentueux! C'est ...
          • . francois .: Merci a celui qui a ecrit cela: La conception ...
          • . francois .: Bonjour Christophe, Nous ne nous connaissons pa...